Opiniones

Valoración media de nuestros clientes
4.8 sobre 5
Comme a chaque commande le colis est livrer trés vite. 1er flush en 7 jours . commandez les yeux...

Productos más vistos

Boletín

Accueil

Información

PF-Tek kit de iniciacion View larger

PF-Tek kit

Contenu PF-Tek starter kit:
1 litre de vermiculite
250 g de farine de riz biologique
4 pots de culture (280 ml) avec filtre à air
2 Sac culture avec filtre à air
1 Paire de gants stériles
1 Masque
1 flacon de 10 ml spore
4 Clips

More details

27,45 €

This product is no longer in stock

Al comprar este producto puede obtener hasta 27 puntos de fidelidad. Su carrito totalizará 27 puntos que se puede(n) transformar en un vale de descuento de 0,81 €.


Puntuaciones: 4.7/5 (43 votos)

    Cette boîte de culture spécialement conçue pour les débutants permettra de se familiariser à la culture de champignons. En quatre étapes, il vous sera expliqué comment cultiver vos premiers champignons. Une fois la théorie acquise, place à la pratique. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire vous deviendrez expert en la matière.
    INTRODUCTION
    Ce kit de culture vous fera découvrir les rudiments de la culture intérieure de champignons. Pendant ces quatre étapes, vous en apprendrez plus sur la méthode des gâteaux de farine de riz (PF TEK), avec quelques ajustements.
    Une fois que vous aurez maîtrisé ces techniques, vous pourrez en expérimenter d’autres. Sans vous en rendre compte, vous deviendrez un pro !
    Si vous êtes débutant dans la culture de champignons, vous devriez en apprendre davantage au sujet du cycle de vie et des conditions de culture des champignons. Avant de débuter, gardez à disposition le chapitre sur ‘le cycle de vie’ et le chapitre ‘stérilisation’. Vous pouvez les trouver à la fin de
    ce manuel.

    étape 1 - préparation des boîtes de culture
    1. FAIRE DES TROUS
    Utilisez l’épingle à nourrice pour faire 4 petits trous dans le couvercle de chaque boîte. Ces trous seront utilisés plus.
    2. remplir les boîtes de culture
    Mélangez 2/3 de la vermiculite avec 250 g de farine de riz. Ajoutez 300 ml d’eau et mélangez
    le tout minutieusement. Remplissez les boîtes de culture jusqu’à 1 cm du sommet. Essuyez les
    bords, nettoyez les boîtes puis remplissez-les d’une couche de 0.5 à 0.75 cm de la vermiculite restante. Fermez le couvercle, mais gardez un côté légèrement ouvert pour évitez une trop forte pression. Si vous ne le faites pas, vous risquerez de déformer les boîtes pendant la stérilisation.
    Enveloppez entièrement les boîtes dans une double couche de papier aluminium.


    étape 2 – stérilisation du substrat
    La prochaine étape est de placer les boîtes de culture dans un autocuiseur pour tuer les bactéries. Vous pouvez également utiliser une casserole normale avec le couvercle adapté. Cependant un autocuiseur est préférable car il garantit la destruction de toutes les bactéries - ce qui n’est pas toujours le cas quand on utilise une casserole ordinaire.
    1. stériliser
    Remplissez l’autocuiseur avec quelques centimètre d’eau et placez les boîtes à l’intérieur; elles ne
    doivent pas être en contact direct avec le fond ou elles pourraient craquer. Les boîtes ne devront
    pas flotter non plus. Stérilisezles pendant 60 minutes à 121°C. Pendant la stérilisation, la cuisson
    a besoin d‘une pression constante. La stérilisation commence à partir dumoment où il y a un flux constant de vapeur d’eau s’échappant de la goupille de sécurité. Baissez le feu de la cuisinière lorsque la cocotte est arrivée à sa pression. Si vous utilisez une casserole ordinaire, augmentez le temps de cuisson à 90 minutes ou plus. Vous pourriez avoir à ajouter de l’eau au cours du processus à cause de la vaporisation.
    2. REFROIDIR
    Une fois stérilisées, les boîtes ont besoin de quelques heures pour refroidir. Ne soyez pas impatient - un substrat trop chaud peut tuer les spores. Quand es boîtes sont à température ambiante, elles peuvent être enlevées de la casserole. Fermez entièrement les couvercles mais ne retirez pas encore les euilles d’aluminium. N’attendez pas trop longtemps avant la prochaine étape.

    étape 3 - l’injection des spores
    Il est maintenant primordial de travailler proprement et stérilement. Un endroit bien adapté serait une salle de bain propre. Utilisez les gants et le masque fournis puis vaporisez la zone de travail avec un peu de désinfectant. Lorsque vous toucherez une partie non-stérile, essuyez vos mains avec de l’alcool avant de poursuivre.
    1. CHAUFFER L’AIGUILLE
    Agitez la seringue de spores pendant 5-10 secondes pour obtenir une meilleure fluidification. Enlevez le capuchon de protection et chauffez l’aiguille de la seringue jusqu’à ce qu’elle devienne rouge. Puis laissez-la refroidir pendant 15-20 secondes.
    2. INJECTER
    Retirez le papier aluminium et injectez un total de 2-3 ml de spores (par boîtes) dans les 4 trous que vous avez percé. Soyez conscient que cela est une étape cruciale dans le processus. Après l’injection, bouchez les trous avec du ruban adhésif.
    3. INCUBATION
    Placez les boîtes de culture dans un endroit chaud et noir. Une température de 20°C est acceptable, mais il est préférable d’augmenter la température à 28°C. Des températures plus basses peuvent ralentir la croissance. Une température de 15 °C et moins arrêtera la croissance du mycélium. Au bout de 2 à 4 semaines, tous les grains sont recouverts de mycélium blanc; il est temps de passer à la prochaine étape. Votre travail est terminé pour le moment. Les spores ont besoin de temps pour
    se développer en mycélium.

    étape 4 - la croissance du champignons
    Quand le substrat est recouvert par le mycélium blanc, la boîte à mycélium peut être exposée à la lumière et à l’air frais. La couche supérieure de la vermiculite servira maintenant de réservoir à eau. Cette couche doit être humide, mais ne doit pas être gorgée d’eau. Ne laissez jamais cette couche supérieure se dessécher. Tout comme la disponibilité de suffisance d’eau, l’humidité à l’intérieur du sachet est d’importance. Généralement, si vous remarquez de la condensation à l’intérieur du sac c’est que l’humidité est suffisante. Il est difficile de donner des directives exactes sur l’apport d’eau que vous devriez ajouter. Cela demande de l’expérience et de l’intuition, mais c’est ce qui rend finalement la culture plaisante – expérimenter avec les paramètres de croissance pour atteindre des résultats optimaux.
    1. ARROSAGE
    Enlevez les couvercles et brumisez le sommet une fois. Mettez les boîtes de culture dans les sacs et humidifiez petit à petit l’intérieur. Pliez le haut du sac et fermez-le avec les trombones. Placez-le ensuite dans un endroit chaud (20-25°C) à la lumière, mais pas au soleil ni sur un radiateur. La température aux alentours de 25°C permettra aux champignons de pousser plus vite. Vérifiez quotidiennement et brumisez la couche supérieure et à l’intérieur des sacs si nécessaire. Le premier champignon apparaîtra environ au bout de 14 jours et devrait être à maturité au bout de 7 jours.
    2. première récolte
    Les champignons n’apparaissent pas en une fois, mais en plusieurs récoltes. Cueillez-les, de préférence, quand l’hyménium (voile en dessous du chapeau) commence à se fendiller.
    Si vous attendez trop longtemps, les chapeaux s’ouvriront pour laisser tomber leurs spores. Cela donnera une couleur noire/violette aux champignons et à l’intérieur du sac. Ce n’est cependant qu’un problème esthétique. Cueillez tous les champignons en une fois, sauf si un ou deux poussent plus rapidement. Il est préférable de laisser intacts les petits champignons qui se trouvent entre le substrat et le bord de la boîte.
    3. RÉCOLTE SUIVANTE
    Le substrat a besoin d’être ré-arrosé tout de suite après la récolte. Enlevez tous les champignons qui n’ont pas réussi à pousser correctement, mais essayez de garder le substrat intact pour ne pas amener des bactéries. Brumisez la couche supérieure de la vermiculite et l’intérieur des sachets une fois de plus et placez-y les boites de culture. Le cycle d’arrosage, de croissance et de récolte peut être répété jusqu’à ce que le substrat soit appauvri. Cela se produit souvent au bout de 3 récoltes ou davantage.

Avis et commentaires de nos clients


Pas encore d'avis.