Opiniones

Valoración media de nuestros clientes
4.8 sobre 5
Very good quality product as always

Boletín

Accueil

Información

Les truffes magiques

Publicado el : 17/11/2020 19:29:14
Categorías : News

Les truffes sont généralement considérées comme les diamants noirs de la cuisine. C’est un véritable aliment de luxe accessible à peu d’entre nous. Mais en laissant de côté la gastronomie….” Que sais-tu exactement sur les truffes magiques?” Je vais tout te raconter.

D’abord, commençons par le début. Nous ne pouvons pas comprendre les truffes sans avant comprendre la structure des champignons, car tout est intimement lié.

La vie d’un champignon commençe dans une unique cellule reproductrice, connue sous le nom de spore (image 1). Quand le spore germe, il emet un long filament appelé hyphe. Si il y a des nutriments et que les conditions sont idéales, la première hyphe ne restera pas seule longtemps. Elle ira en grandissant et formant un système ramifié d’hyphes, c’est à dire une toile de filaments qui grandiront. Cet entrelac d’hyphes s’appelle le mycellium. (image 2)

Pour sa part, le mycellium peut croître presque à l’infini, et atteindre des dimensions macroscopiques. Mais nous pouvons rarement le voir car il se trouve sous terre ou dans un substrat opaque qui rend difficile son observation.

Ce que le commun des mortels connaît comme champignon est en fait la partie externe du mycellium (même si techniquement le mot champignon désigne l’organisme complet) De temps en temps, le mycellium forme des fruits qui sortent du substrat, dans le but de libérer des spores à l’air libre et accomplir leur function reproductrice. Ces structures sont les champignons (image 3), c’est à dire la partie qui a la forme d’un monsieur avec un chapeau.

Pour que le mycellium forme des champignons, il faut réunir un certain nombre de facteurs ambientaux, qui ne sont pas toujours possibles de réunir. Si le climat n’est pas adéquat (par exemple si le mycelliun a souffert de la sécheresse), il formera des sclérotes. Les sclérotes (image 4) “sont des corps sphériques d’à peu près 1 mm de diamètre, produit par des entrelacs d’hyphes du mycellium végétatif, qui se recouvrent d’une écorce assez résistante. Généralement ils sont pigmentés et on les considère comme des éléments résistants capables de conserver l’éspèce dans le temps.” Les sclérotes sont aussi connues sous le nom de truffes et ressemblent a des cerveaux bizarres, pourvus d’une écorce dure, et dont les circonvalations sont formées par les hyphes du mycelium.

...

1. Reproducción sexual del hongo (M. Violante, CC BY- SA 3.0, Wikipedia)

...

Les truffes Magiques:

J’éspère que tu sais que la magie n’existe pas, mais que la chimie oui. Bien sûr toutes les truffes ne sont pas magiques, pas plus que tous les champignons dont elles proviennent.

“Champignon magique” est l’affectueux surnom que par tradition on attribute aux champignons psychoactifs, dont on recense plus de 200 espèces (et c’est encore possible que ces chiffres varient). Par contre, la psychoactivité de ces champignons n’est pas toujours issue de la même chimie. Du point de vue de leur compposition, on peut classer les champignons magiques en trois catégories. Ceux qui contiennent de la psylocine et de la psylocibine, ceux qui contiennent du muscimol et/ou de l’acide iboténique et ceux qui ont de l’ergoline.

Centrons nous sur le premier groupe. Les champignons dont la psychoactivité est dûe aux alcaloides psylocine et psylocibine. Ces champignons, dans des conditions particulières, peuvent produire un sclérote ou une truffe qui se valorise car elle contient les mêmes alcaloides que ceux du champignon dont elle provient, et pour autant possède le même potentiel psychoactif.

De par les lois strictes établies dans divers pays, qui poursuivent et pénalisent la consommation de champignons magiques, ces dernières années on assiste à une remise en valeur des truffes magiques. Dans la législation de nombreux pays, on ne pénalise pas leur consommation (dans beaucoup de cas il existe un vide légal) et cela a ouvert la porte à leur consommation. Ainsi les truffes magiques ont gagnées beaucoup d’adeptes dans le monde.

...

2. Micelio e hifa del hongos Rhizoctonia solani (Tashkoskip, CC BY- SA 4.0, Wikipedia)

....

Quels sont ses effets?:

Les premiers effets des truffes peuvent apparaître entre 30 et 60 min. après les avoir ingérées. Le voyage peut durer entre 4 et 6 heures, mais en general les effets les plus forts se font sentir après 60 ou 90 min.

Bien sûr, ces indicateurs sont une moyenne et il faut informer les usagers que chaque personne percevra le voyage de façon différente. Il y a un autre aspect á prendre en considération, c’est que le contenu de psylocine et psylocibine ne varie pas seulement entre les familles de truffes masi aussi entre les truffes de le même espèce. Quelques auteurs ont décrit l’importance d’un bon “set & setting”, c’est à dire une bonne preparation de l’ambiance et des personnes qui vont avaler ces champignons pour s’assurer un bon trip.

Au niveau physiologique, les effets de la psylocine et la psylocibine peuvent se remarquer par la dilatation des pupilles et une légère augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle. Dans certains cas le sujet peut avoir des nausées et plus rarement des vomissements et diarrheas. Il est aussi possible d’avoir des tremblements, un mal être musculaire et des nausées. En général les effets physiques sont légers si la dose prise est modérée.

Quant aux effets psychologiques, il faut noter l’altération de la perception sensorielle ou des changements profonds de conscience. Les alterations visuelles comprennent des visions caleïdoscopiques colorées, même les yeux fermés, jusqu’à l’intensification des couleurs, ondulation des lignes et distorsion d’objets (on peut voir une “respiration” ou changement de taille de ces objets), mais les hallucinations proprement dìtes ( c’est à dire voir quelquechose qui n’existe pas) ont généralement lieu sous des doses assez élevées. Il est normal que les sons s’intensifient, spécialement la musique. En général les sensations physiques s’exhacerbent (plus grande sensibilité au toucher, au froid et à la chaleur, fourmillements etc…), la sensation du temps qui passe peut aussi ralentir jusqu’à s’arrêter.

Sont aussi communs les témoignages d’expériences synesthésiques, dans lesquelles les stimulis qui correspondent à un sens, sont gérés par un autre sens. Par exemple voir les couleurs de la musique.

Du point de vue cognitif, les altérations peuvent être tant positives qu’effrayantes et aussi intenses dans un sens ou l’autre. Même si beaucoup de consommateurs témoignent d’expériences gratifiantes, mystiques, profondes et ont expérimenté un sentiment d’unité avec la nature et de connexion avec ce qui les entoure, mais il est vrai que certains font des “bad trip”, ils témoignent d’expériences personelles effrayantes, de paranoia, d’anxiété, d’agitation, de confusion, de désorientation et ont pu sentir qu’ils allaient mourir où devenir fou.

Quoi qu’il en soit, le potentiel thérapeutique de la psylocibine est en cours d’investigation et il existe beaucoup d’études qui nous éclairent sur ses possibles benefices dans le traitement de l’anxiété, la céphalée les TOC ou les adictions (au tabac, a l’alcool) entre autres. Beaucoup de ces études ont déja des resultats prometeurs.

....

3. Partes de un hongo, en concreto, de Amanita Cesarea (Zoram.hakaan, CC BY- SA 3.0, Wikipedia)

.....

Comment les consommer?

Les truffes magiques peuvent être consommées sous plusieurs formes, mais en general elles sont ingérées. Les consommateurs préfèrent les ingérer à jeun en les mastiquant bien pour rompre les cellules. Ainsi on accélère son assimilation et selon eux, on obtient de meilleurs effets. Par contre, le goût des truffles n’est pas toujours plaisant. Il y a même quelques personnes qui ont des nausées après les avoir ingérées. Pour cela je recommande de moudre les truffes et de les avaler avec une bonne gorgée d’eau.

Mais pour nous, la manière d’obtenir les meilleurs effets, est en préparant un thé. Verser le jus d’un demi-citron, laisser reposer et refroidir 10 min., y ajouter les truffes et laisser reposer encore 10 min., en remuant de temps en temps, bois le thé en mastiquant lentement les truffes et aide toi du thé pour les avaler. Avant votre thé, faîtes un jeûne de 6 ou 8 heures.

Stockage et conservation des truffes:

Stocker des truffes est facile. Après leur récolte il faut les sécher. Cette étape est obligatoire pour ne pas les perdre, même si ton intention est de les congeler.

Pour ceci il faut d’abord les pré-sécher. Pour ceci on les place sur une assiette avec un ventilateur qui brasse l’air mais pas directement sur les truffes. Quand elles sont bien ridées et sèches au toûcher, on les retire. De cette manière les truffes sont consommables durant deux semaines. La deuxième étape pour les stocker plus longtemps, c’est de les sécher avec un deshydratant. La chaleur, comme méthode de séchage est à éviter à tout prix, car elle les détruit. Les deshydratants quant à eux absorbent l´humidité de l’athmosphère. Le gel de sílice, présent dans les boîtes de chaussures neuves, dans les emballages industriels et même dans les aliments, est le deshydratant le plus commun. Mais pour deshydrater les champignons ou les truffes, le gel de sílice choisi doît être orangé. Le gel de sílice bleu (utilisé pour les vêtements et les chaussures) est toxique car il contient du chlorure de cobalt.

On place le gel de sílice dans le fond d’un récipient dôté d’une fermeture hermétique (meilleur en verre qu’en plastique), on le recouvre avec des serviettes en papier et au dessus une maille contenant les truffes. La maille doit rentrer dans le recipient car elle protege les truffes d’un contact direct avec le gel. Tout étant bien en place, on ferme le recipient et on laisse agir le deshydratant. Il ne nous reste plus qu’à ouvrir le récipient tous les deux jours pour verifier l’état des truffes, jusqu’à ce qu’elles soient complétement sèches.

Si l’on suit ces deux étapes pour le stockage des truffes, ces dernières pourront être consommées pendant un mois. Par contre, on doit les conserver entre 2º et 4ºC. Même si vous voulez les congeler, il faut respecter le processus de séchage. Pour ne pas altérer l’état des truffes, il faut retirer tout excès d’humidité par un bon séchage.

Pendant le séchage, les truffes changent d’aspect, par l’oxydation de la psylocine et la psylocibine les truffes prennent un ton verdâtre ou bleuté. Il ne faut pas s’alarmer si la truffe se recouvre d’un filament blanc, c’est naturel et sans conséquences car il s’agît du nouveau mycellium en formation ( le manque d’échanges gazeux dans le récipient fait augmenter le niveau de dioxyde de carbone ce qui déclenche le phénomène)

.....

4. Esclerocio del hongo Sclerotinia sclerotiorum, causante de un gran número de enfermedades en los cultivos, como la podredumbre blanca (Kmcleveland, CC BY- SA 3.0, Wikipedia)

.....

Dosages:

Quant à sa composition chimique, la truffe magique issue de champignon psylocibe, a comme príncipes actifs: la psylocibine (4-PO-DMT), la psylocine (4-HO-DMT), et la baeocistine (4-HO-NMT), le premier étant son principal et plus stable alcaloide.

Ce fut Albert Hoffman, le chimiste suisse, qui synthétisa le LSD et qui fut le premier à isoler la psylocibine en 1957. Ensuite, des études pharmacologiques ont été réalisées qui révèlent que la psylocibine une fois ingérée se transforme en psylocine et que leurs effets sont similaires. On considère donc la psylocibine comme une prodrogue de la psylocine, même si cette dernière est l’alcaloïde responsable de la psycho-activité. Par contre, il n’y-a pas d’études concrètes sur la baeocistine.

Il est imposible d’établir une échelle standard des doses de champignons et de truffes à ingérer car leur composition varie en fonction de l’espèce et de l’état de conservation etc… Mais si nous parlons de psylocine pure (synthétique), les considerations en rapport avec le dosage sont les suivantes: on considère une microdose moins de 4 mg; une dose faible est entre 4 et 8 mg; la dose moyenne entre 6 et 20 mg; les fortes doses sont entre 20 et 35 mg; et les très fortes doses sont celles supérieures à 35 mg.

Sécurité et contrôle des risques:

Si vous récoltez vos champignons psylocibes ou vos truffes directement en milieu naturel, il est indispensable de savoir identifier correctement les champignons pour ne pas les confondre avec d’autres variétés toxiques. Certaines d’entre elles peuvent être mortelles (variété des galerina et des pholiota par exemple).

Il est aussi vital de prendre soin du stockage et de la conservation de vos champignons et truffes magiques, en respectant les comditions ambientales optimales et les recommendations des experts.

Les personnes ayant des problèmes cardio-vasculaires devraient s’abstenir de consommer des champignons, surtout celles qui conrôlent leurs pathologies avec des médicaments, ou celles qui par recommendation médicale doivent s’abstenir d’efforts physiques. Ceci s’explique par le fait que la psylocibine produit des effets intenses qui peuvent génerer de l’anxiété. De plus, il est important de ne pas consommer d’alcool, de medicaments ou d’autres drogues en binôme avec les truffes. Evitez aussi leur consommation si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Même si les champignons psylocibes et les truffes présentent peu de risques pour la santé physique, il n’en est pas de même pour la santé psychologique ( des risques peuvent apparaître pendant l’expérience ou posterieurement à court terme). Comme ils nous l’expliquent depuis l’ICEERS “le principal risque des champignons psylocibes est qu’ils déclenchent des experiences difficiles, ou peuvent apparaître des sensations comme la peur, l’anxiété, des idées paranoïaques, la peur de la mort ou la peur à devenir fou, des symptômes de nature psychotique ou la sensation que le trip ne prendra jamais fin. Ce type d’experiences peuvent se produire à n’importe quelle dose, même si elles seront différentes dans tous les cas.

En général á faible et moyenne dose, peuvent apparaître des sensations désagréables et le sujet peut tenter de résister ce qui augmentera le niveau d’anxiété. Par contre à hautes doses, les résistances du sujet sont moindres, ceci est dû à l’intensité de l’expérience.

Quelquefois, après avoir vécu une expérience difficile, peuvent survenir des difficultés psychologiques qui requièrent des soins specialisés. Dans le but d’éviter un bad-trip, les experts nous rappellent l’importance de prendre soin du set&setting, de choisir un bon moment dans votre vie (stabilité émotionelle et vitale), de se preparer pour être en bonne disposition, de bien mesurer la dose à ingérer, de choisir un bon endroit, un lieu sûr, tranquille et esthétiquement agréable, et libre de visites á l’improviste, selectionner la bonne musique et s’accompagner de personnes de confiance qui ne consomment pas (avoir au moins un gardien). De plus, il est important de signaler que conduire, manipuler des machines, ou réaliser des tâches qui requièrent de la concentration ne sont pas compatibles avec la consommation de truffes. Consultez aussi la législation de votre pays en relation avec les truffes. La sécurité avant tout.

Légende des photos

  1. Reproduction sexuelle du champignon (M. Violante, CC BY-SA 3.0, wikipedia)

  2. Mycellium et hyphe des champignons Rhizoctonia solani ( Tashkoskip, CC BY-SA 4.0, Wikipedia)

  3. Détail d’un champignon, concrètement Amanite Cesarea ( Zoram.hakaan, CC BY-SA 3.0, Wikipedia)

  4. Sclérote du champignon Sclerotine sclerotiorum, coupable d’un grand nombre de maladies dans les cultures comme la pourriture blanche. ( Kmcleveland, CC BY-SA 3.0, Wikipedia)

  1. Lurá de Calafel, M et al. (1997). Introduction à l’étude de la mycologie. Argentine: Université nationale du litoral

  2. Pellegrini, M. et al (2013). “ Truffes magiques ou pierres des philosophes: une manière légale de vendre de la psylocibine?” Tests de drogues et analyses, 5 pp. 182-185.

  3. Pour plus d’infos: https://bit.ly/2JQRmVg

Par Edabea

Traduit de l’espagnol par Edwin.

Share